encre_imprimerie

Quels sont les différents types d’encres à utiliser en imprimerie ?

L’encre est l’une des matières premières dans une imprimerie. Elle se présente sous plusieurs formes selon son contenu et son mode de fabrication. Voici quelques-uns des plus utilisés.

L’encre offset

L’encre offset ne coule pas et est grasse. Cela est dû au fait que l’impression est réalisée grâce à de l’eau et de l’encre. Selon le type de machine dont vous disposez, vous avez l’embarras du choix. L’encre Quickset est préconisée sur des imprimantes offset à feuille. Elle sèche rapidement grâce aux résines synthétiques qui la composent. En ce qui concerne l’encre Heatset, son utilisation est recommandée sur des machines rotatives à bobines. Elle dispose aussi d’un temps de séchage élevé et elle est surtout appréciée pour sa grande brillance. Quant à l’encre UV, le mode de séchage s’effectue par action des rayons ultraviolets. Attention, c’est un produit qui peut être irritant et allergisant.

Quel que soit le type d’encre offset que vous avez sélectionné, choisissez bien les pigments. Ils doivent convenir à la solution de mouillage et disposer d’un bon pouvoir colorant.

L’encre végétale

L’encre végétale est une autre option qui s’offre à vous en termes d’encre d’impression. Elle est plus respectueuse de l’environnement que la précédente. Elle est facilement biodégradable et est composée de matières premières renouvelables.

Les huiles utilisées dans la fabrication des encres végétales sont nombreuses. Il y a par exemple les huiles de soja, les huiles de bois de Chine, le colza, le cœur de palmier, les huiles de lin, etc. Elles garantissent un meilleur transfert et offrent un temps de séchage rapide.

L’encre jet d’encre

L’encre jet d’encre propose différentes sortes d’éjection. Il y a le jet continu qui permet d’éjecter régulièrement des gouttes d’encre à la tête de l’impression. On retrouve également la goutte à la demande. Les encres ne sont éjectées que lorsqu’une impression est en cours. Pour obtenir une bonne qualité d’impression, choisissez bien les additifs.

L’encre à solvant

L’encre à solvant se présente sous forme liquide. Son utilisation est appréciée pour les gros tirages. C’est la raison pour laquelle elle est préconisée pour la flexographie ou l’héliogravure. Ces types d’impression nécessitent aussi des encres moins graisseuses et qui sèchent vite.

L’encre à l’eau

L’encre à l’eau est plus écologique que l’encre à solvant. Elle est utilisée en héliogravure et est adaptée à des supports tels que le carton et le papier. Cependant, vous pouvez aussi l’appliquer sur d’autres types de supports.

Les éléments constitutifs d’une encre

Quel que soit le type d’encre que vous avez sélectionné, ses composants sont les mêmes. Dans une encre, il y a environ 20 % de matière colorante. Selon le type d’encre, celle-ci peut être des pigments ou des colorants solubles. On y retrouve également 70 % de vernis, qui est composé de diluants ou de solvants et de résines. Il permet de transporter les pigments, de les protéger et de les coller au support. D’ailleurs, le mode de séchage est sélectionné en fonction du véhicule ou du vernis.

Dans une encre d’impression, il y a également des additifs. Ils représentent 10 % de sa composition. Ils regroupent les sels de métaux, les cires et les composés anti-maculants. Cependant, si vous avez du mal à choisir le type d’encre qui répond à vos attentes, adressez-vous à une imprimerie telle que Bureau 2000. Elle vous propose toute une gamme de systèmes d’impression et tous les formats d’impression. Vous pouvez aussi lui confier la création de signalétique pour faire connaître votre entreprise ou votre métier. Elle peut être personnalisée en fonction des demandes de chacun. Si vous avez besoin de plus de précisions sur ses activités ou si vous souhaitez demander un devis, composez le 09 74 56 03 60.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *