La traduction en ligne présente-t-elle une menace pour le métier de traducteur ?

Google Traduction, Reverso, Systran, etc. qui d’entre nous n’a jamais utilisé l’un de ces sites de traduction automatique ? Et dire qu’on a passé des années à apprendre une langue sans pour autant la maîtriser à la perfection. Pourtant, de nos jours, il suffit d’entrer votre texte dans un outil de traduction pour la traduire en n’importe quelle langue. Aussi pratique que rapide, il faut dire que les sites de traduction en ligne sont une véritable aubaine pour certains. Mais alors, le métier de traducteur va-t-il disparaître à jamais ?

Outils de traduction en ligne : comment ça marche ?

Que ce soit pour acheter, pour s’informer, pour communiquer ou pour apprendre, vous trouverez sur internet toutes les réponses à vos questions. Faisant presque partie du quotidien, il constitue votre meilleur allié. C’est également pour cela que les outils de traduction en ligne ont vu le jour. Avec ces solutions de traduction automatique, tout le monde peut désormais accéder à toutes les informations même celles proposées en langue étrangère. Ces systèmes de traduction reposent sur un corpus parallèle de textes de plusieurs langues. Ils fonctionnent de la même manière qu’un cerveau humain. Les moteurs neuronaux analysent chaque mot, la structure grammaticale du texte, afin d’offrir une traduction plus précise, plus pertinente, mais aussi plus naturelle. L’atout principal de ces outils de traduction est qu’ils permettent de traiter plusieurs informations en temps réel.

Les outils automatiques peuvent-ils remplacer un traducteur ?

Les outils de traduction automatique reposent sur l’automatisme. De ce fait, ils peuvent agir rapidement en vous offrant autant de propositions que possible. Cependant, ils ne font que traduire des mots de façon littérale, mais sans pour autant reproduire le véritable sens et la vraie signification de la phrase. C’est notamment le cas avec les textes composés de longues phrases. Certes, les outils de traduction peuvent être d’un grand secours si vous voyagez dans un pays étranger et que vous avez besoin de traduire des phrases courtes. Pourtant, certains sites suggèrent des propositions aléatoires qui demandent beaucoup de modifications et d’améliorations. De plus, malgré leur grande performance et leur efficacité, les plates-formes de traduction n’ont pas la capacité de distinguer le sens des mots lorsqu’il est employé dans un contexte thématique. Il en est de même pour les documents techniques qui nécessitent une traduction très précise. C’est tout l’avantage d’un travail humain. Bien que le cerveau humain ne puisse pas traiter un document aussi vite qu’un algorithme, la qualité du travail proposée est toutefois très satisfaisante. Le traducteur s’efforce de retranscrire votre document tout en respectant le contexte et l’agencement des idées. En effet, un document professionnel n’a rien avoir avec les petites phrases que vous utilisez pour faire du tourisme ou pour effectuer un achat. Dans le monde professionnel, le discours ou le texte à retranscrire a été choisi selon un contexte bien précis. Le style ainsi que les arguments avancés varient en fonction du public que vous souhaitez cibler. Le métier de traducteur ne s’improvise pas. Cela demande de l’expérience, de la compétence, des connaissances linguistiques (orthographe, syntaxe, grammaire), mais aussi une grande connaissance culturelle. Tous ces paramètres sont indispensables dans un discours professionnel.

La traduction automatique peut-elle compléter le traducteur réel ?

Les outils automatiques sont réputés pour leur rapidité et leur performance. En utilisant un outil de traduction automatique, il vous est possible de faire traduire même un volume de document important à n’importe quel moment. Le seul hic est qu’il ne dispose pas d’une capacité analytique comme le traducteur réel. Il n’est pas en mesure de déceler les ambiguïtés des mots. C’est la raison pour laquelle il ne peut pas substituer les compétences d’un traducteur humain. Malgré cela, celui-ci ne peut pas ignorer les avancées de la technologie. Une traduction assistée par un ordinateur ne peut qu’être avantageux, pour ne citer que le gain de temps que cela offre.